Votre conseil central c’est la CSN de proximité

L’une des forces de la CSN c’est la grande diversité de ses membres, c’est une centrale syndicale présente dans tous les secteurs d’activité, tant dans le secteur privé que public. Les conseils centraux sont l’une des particularités de la CSN, ils lui permettent d’être présente dans toutes les régions et d’y organiser la solidarité localement.

Qu’est-ce qu’un conseil central? Quel en est l’intérêt? Pourquoi y militer? Qu’est-ce qu’on peut en espérer?


La CSN dans la région

Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN) est une organisation syndicale et sociale. Le conseil central regroupe les syndicats CSN sur le territoire de la Capitale-Nationale et de la région de Chaudière-Appalaches. On dit parfois que c’est « une petite CSN » en ce qu’il regroupe tous les syndicats, peu importe le secteur d’activité, et qu’il est axé sur l’intervention sociopolitique et le développement de la solidarité. C’est au conseil central que les plans d’action et les campagnes de la CSN prennent forme et se déploient. C’est aussi au conseil central que se discutent les dossiers et les luttes régionales.

Une instance politique

Le conseil central est d’abord et avant tout une instance politique non partisane que les syndicats CSN se sont donnée pour développer leur compréhension commune du monde et adopter les positions qui seront ensuite portées auprès des autorités dans les représentations politiques. C’est un lieu de formation et d’échange, un lieu de concertation et d’action pour faire avancer nos revendications. Le conseil central a un mandat de représentation politique au niveau régional particulièrement dans les instances de concertation.

Développer la solidarité

Le conseil central est le lieu où se développe la solidarité entre les syndicats CSN. C’est un espace d’échange d’information sur les luttes respectives des uns et des autres. C’est aussi un lieu tourné vers l’extérieur qui fait rayonner les luttes syndicales plus largement dans la région. C’est finalement par le conseil central que se développent les alliances avec les mouvements sociaux dans la région par le biais de coalitions et d’un travail commun de longue haleine, notamment avec le mouvement des femmes et les groupes communautaires.


Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN) regroupe 240 syndicats représentant plus de 45 000 membres. Son territoire s’étend sur les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.


Qui sommes-nous?

Secteurs

En octobre 2016, le conseil central représente 250 syndicats et près de 45 000 membres dans tous les secteurs d’activités. Les membres du conseil central sont répartis comme suit : 45% sont en santé et services sociaux (hôpitaux, centres jeunesses, services de garde, centre d’hébergements privés, paramédics, etc.), 20% sont dans le secteur public (soutien scolaire, transport urbain, transport scolaire, municipalités, SAQ, services correctionnel, etc.), 15% sont dans le commerce (hôtellerie, transformation alimentaire, commerce de détail, entrepôts, assurances, stationnements, etc.), 8% sont dans l’industrie manufacturière (métallurgie, pâtes et papiers, fabrication, etc.), 7% sont dans l’enseignement (chargés de cours universitaire, enseignants de cégep ou de collèges privés, etc.), 4 % dans l’industrie de la construction et finalement 1% dans les médias et les musées.

Territoires

Le territoire du conseil central couvre deux régions administratives. La région 03 qui s’étend de Portneuf à Charlevoix incluant la grande région métropolitaine de Québec et la région 12 qui se compose des régions de l’Amiante, Beauce-Les Etchemins, Côte-du-Sud et Lotbinière. Ensemble, les deux régions totalisent près de 343 100 kilomètres, avec une population s’élevant à 1 162 713 personnes en 2016, soit 737 857 pour la région 03 et 424 856 pour la région 12. Cette population est répartie dans 250 municipalités, 17 MRC (municipalité régionale de comté) et une communauté urbaine.

La région 03 (la Capitale-Nationale) est le principal pôle démographique du centre de l’est du Québec. Elle s’étend d’est en ouest sur une distance de 350 km le long du fleuve Saint-Laurent et couvre une superficie terrestre de 18 639 km². Elle regroupe les municipalités régionales de comté (MRC) de Charlevoix-Est, Charlevoix, la Côte-de-Beaupré, l’Île-d’Orléans, la Jacques-Cartier et Portneuf ainsi que l’agglomération de Québec (qui inclut les villes de Québec, l’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures) et la réserve indienne de Wendake.

La région 12 (Chaudière-Appalaches) est une entité administrative gouvernementale depuis 1987. D’une superficie d’environ 15 216 km2, la région est bornée au nord-est par la région du Bas-Saint-Laurent, au nord-ouest par le fleuve Saint-Laurent et la région de la Capitale-Nationale, au sud-ouest par les régions du Centre-du-Québec et de l’Estrie et au sud-est par la frontière internationale avec les États-Unis d’Amérique. Elle se subdivise en neuf municipalités régionales de comté (MRC) et une ville urbaine, Lévis, faisant partie avec Québec et quelques MRC de la rive-nord de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). Plus spécifiquement, la région rassemble 136 municipalités.

Sur l’ensemble de notre territoire, on compte une population en emploi de 613 500 personnes.