Le conseil central salue une nouvelle tant attendue

Stratégie nationale de construction navale

Le conseil central salue une nouvelle tant attendue

Québec, 2 août 2019. – « Chantier Davie a reçu de bonnes nouvelles aujourd’hui. En effet le gouvernement fédéral a confirmé ce matin l’ouverture de la Stratégie nationale de construction navale à un troisième chantier. C’est de la musique à nos oreilles », a déclaré Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN).

Une avancée historique

L’annonce de l’ouverture de la Stratégie nationale de construction navale constitue une avancée historique pour Chantier Davie. « Depuis 2011, nous dénonçons l’exclusion de la Davie de la Stratégie nationale de construction navale, l’annonce d’aujourd’hui constitue une avancée qui permettra de corriger rapidement une injustice historique », dit la présidente du conseil central, « il s’agit de la dernière étape pour une relance à long terme du plus important chantier naval au Canada ». Bien que les intéressés aient 15 jours pour se qualifier, le conseil central n’a aucun doute que ce sera Chantier Davie qui sera nommé. « Rappelons que ce chantier détient 50 % de la production au pays et qu’il a su démontrer à de nombreuses occasions sa grande expertise ».

L’opposition doit se prononcer

Ann Gingras est formelle : l’opposition conservatrice doit se prononcer sur l’avenir de la Davie. « On se souvient que c’est sous le gouvernement Harper que Chantier Davie a été exclu de la Stratégie nationale de construction navale, il est vital pour les travailleuses et les travailleurs que l’opposition se prononce sur les annonces d’aujourd’hui », insiste Ann Gingras, « est-ce que oui ou non l’opposition s’engage à aller de l’avant, inclure Chantier Davie dans la stratégie nationale et lui permettre de soumissionner sur tous les contrats fédéraux ? Les travailleuses et les travailleurs de la Davie ont le droit de le savoir ainsi que tout le Québec ».

Le conseil central salue la bonne nouvelle

Confirmation du contrat des frégates canadiennes au Chantier Davie

Le conseil central salue la bonne nouvelle

Québec, 16 juillet 2019. – Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN) et le Syndicat des travailleurs du chantier naval de Lauzon saluent la confirmation du contrat d’entretien des frégates canadiennes annoncé aujourd’hui par le ministre responsable de la région de Québec, Jean-Yves Duclos. « C’est une bonne nouvelle pour les travailleuses et les travailleurs de Chantier Davie », a commenté Ann Gingras, présidente du conseil central.

« C’est intéressant que le gouvernement accorde trois frégates par chantier », pense Régent Guay, président du syndicat, « Comme les trois autres frégates seront octroyées en fonction de la capacité des chantiers de livrer dans les temps et à l’intérieur du budget, on est très confiant que Chantier Davie pourra les obtenir. »

Le contrat d’entretien confirmé aujourd’hui donne de l’air au Chantier Davie et à ses travailleuses et travailleurs. « Cela se rajoute aux traversiers annoncés dernièrement. Cependant les travaux ne débuteront pas avant la fin de 2020. On est encore fort inquiet pour demain », souligne Ann Gingras.

C’est donc avec impatience que le conseil central et le syndicat attendent l’annonce officielle de l’inclusion de Chantier Davie dans la Stratégie nationale de construction navale du gouvernement fédéral. « C’est le dernier bout qui manque pour corriger l’injustice historique que subit le chantier depuis 2011 », rappelle Ann Gingras, « quand ce sera fait, on pourra dire que le gouvernement Trudeau a réparé les pots cassés sous le gouvernement Harper, la Davie sera alors tirée d’affaire et on pourra regarder l’avenir avec optimisme. »